#5 – Jean de la Rochebrochard – L’ancien cancre devenu VC qui va vous aider à maîtriser votre vie

Bonjour à tous !
Pour ce nouvel épisode, j’ai le grand plaisir d’accueillir Jean de la Rochebrochard (@j2lr)  alias « la Machine ». Jean est Partner dans le fond d’investissement de Xavier Niel, Kima Ventures.
Jean est un personnage atypique dans le monde de la tech en France c’est pour ça que j’ai voulu l’inviter. A l’école c’était un cancre ; voire même un loser. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est lui. Il passe son bac au rattrapage, rate ses études et ne va jamais au bout des choses. Maintenant Jean est une autre personne. Une machine.  Il gère les 600 boîtes au portefeuille de Kima avec 3 autres personnes seulement, descend 400 mails par jour et trouve quand même le temps de donner des cours dans l’école de l’incubateur The Family LION. Comme quoi les études au fond ça ne sert pas toujours et qu’on peut avoir un déclic tardif.
Durant notre conversation on parle de :
  • son activité de VC
  • de comment il sélectionne les startups dans lesquelles il investit
  • de son organisation personnelle
  • de yoga et de vélo
  • de sa vision de l’école
  • et des innombrables livres qu’il recommande à ses amis startupeurs (que je vous recommande vivement aussi d’ailleurs)
Vous allez voir, jean est un mec génial, drôle, humble, lucide, j’ai adoré passer ce moment avec lui. Je ne vous en dis pas plus et je laisse la place à ma conversation avec Jean !

1. Contacter ou suivre Jean

Jean aime qu’on le contacte, mais plutôt par mail. Foncez sur : jean@kimaventures.com
Twitter @j2lr
Instagram @2lr

2. Références

3. Livres à lire… ou pas

4. Citations

  • « C’est la somme de la résolution des problèmes qui va faire la réussite, plus que la réussite elle-même »
  • En parlant de VC qui ont refusé d’investir dans Capitain Train : « Des gens ordinaires qui jugent des gens extraordinaires »
  • « Quality end to end », un tweet de Marc Andreesen
  • « Either you run the day, or the day runs you » Jim Rohn
  • Warren Buffet « si je ne peux pas vous recevoir le lendemain, je ne peux pas vous recevoir du tout »

5. Notes de l’épisode

Jean nous explique comment il est devenu une machine de productivité, alors qu’il avait plutôt un profil « loser » [05:01]
Il revient sur ses débuts, et comment une succession de micro décisions l’ont mené à devenir VC [07:09]
On parle de ce qu’est son métier chez Kima, en tant que Partner d’un fond de VC, et il donne des chiffres sur leur activité [08:50]
Jean revient sur les principes d’investissements de Kima [10:50]
L’opportunité de marché est le principe n°1 ensuite l’équipe tout simplement parce que l’équipe va devoir être capable de pivoter [11:20]
Il explique quels sont les marchés dans lesquels Kima investit et les difficultés par type de marché [12:38]
Pourquoi certains marchés ne sont pas des marchés sur lesquels il pense qu’il faut investir en France [13:07]
Jean revient sur ce qui le fait vibrer chez un fondateur, les qualités : clarté de vision, la capacité d’apprentissage et la capacité d’exécution [16:50]
Le Job de l’investisseur est de créer un environnement de discussion avec l’entrepreneur où il enlève le bruit, pour réussir à le mettre à l’aise et réussir à voir son vrai visage [19:07]
Jean nous donne ses conseils pour apprendre à dire non puisque dans 99% des cas il dit non [20:50]
Il enchaîne sur l’art d’organiser une réunion, de la cadrer, dans le temps notamment [23:01]
Il explique ensuite ce que sont selon lui les qualités clés d’un investisseur, notamment la discipline et la consistance dans le framework de décision [26:10]
Jean revient sur les deal qu’il regrette, soit parce qu’il n’a pas fait, soit parce qu’il a fait et qu’on ne l’y reprendra plus [29:10]
Il raconte les erreurs récurrentes qu’il voit chez les entrepreneurs : comprendre qu’il faut miser sur « les people et les data » [32:40]
Il conseille d’ailleurs le livre « How, the A method for hiring » [33:40]
On parle de la règle de base des entrepreneurs : s’avoir s’entourer des bonnes personnes, recruter des personnes qui sont meilleurs que soi [35:20]
Jean revient sur le fait que l’une des grandes qualités d’un entrepreneur est de savoir poser des questions ou écouter [37:40]
On parle de l’école, de ce qu’il envisage pour l’éducation de ses enfants [40:06]
Il revient sur les grands principes d’organisation de sa vie, notamment ne pas subir son agenda [43:01]
Ses enfants l’ont forcé à créer une routine [43:25]
Pour ne pas subir sa vie et la maîtriser, il a organisé sa vie. Jean dit être un « bordélique contemplatif » c’est à dire une personne qui pour a organisé sa vie pour cadrer « son bordel » [44:40]
L’un des premiers principes qu’il a mis en place, mettre des meetings de 40mn au lieu d’une heure, il a appris à dire de plus non, il fait peu de déjeuner extérieur, fait peu de réunions le matin pour être productif etc. [45:10]
Il explique comment il a divisé sa journée en 3 : phase productive, interactive et inductive. Il règle ensuite les tâches par intensité [46:20]
Au niveau des emails par exemple, il fait une première passe où il va traiter tous les mails qui ne prennent que 15 secondes de son temps (avec des raccourcis et automatisations). Pour les mails plus long il les met dans une boîte inbox 0 qu’il traite le dimanche soir, et pour les mails urgent, il les mets dans un dossier « forward » quil traite le lendemain matin [47:20]
Son téléphone est en mode nuit toute la journée, et le mercredi il ne fixe strictement aucun meeting. [47:30]
Il utilise l’outil Julie Desk pour fixer ses meetings, ne les fixe que de 14h à 17h30, tous les jours sauf le mercredi et refuse les meetings à plus de 2 semaines [48:10]
Il parle de sa vision des vacances et de comment s’organiser en vacances. Il fixe des plages horaires de 2h par jour pour gérer ses mails par exemple [49:20]
On parle de son non-intérêt pour le sport mais du fait qu’il a fini par s’organiser notamment en prenant un vélo au lieu d’un scooter [52:06]
S’étant rendu compte qu’il négligeait trop son physique, il a commencé le squash, s’est blessé et vient de tomber dans le yoga, via l’application Asana Rebel, il fait ça tous les matins entre 20mn et 30mn : https://asanarebel.com/ [53:20]
Au niveau alimentation, il évite sucre, pâtes, riz après 17h. Aussi, il se fixe des timeline pour faire des écarts. A des jours off pendant environ 24h mais pas beaucoup plus [55:45]
On parle ensuite pour terminer des livres qu’il recommande, il ne lisait pas, mais s’est mis à dévorer des livres depuis 3 mois [56:10]
Les livres qu’il recommande sont donc entre autres [57:10] :
Au niveau des livres qu’il a détesté, le livre Mindset: The New Psychology of Success, Carol S Dweck
On aborde enfin le sujet du livre de Jean, un livre de productivité qu’il veut actionnable et qui contrairement à la semaine de 4h ou Miracle Morning n’est pas une livre de recettes magiques, mais un vrai livre concret, qui il espère pourra vraiment aider toutes les personnes qui le lisent et pas simplement 1% de son lectorat [1:01:30]
Pour finir, je demande à Jean où vous pouvez le contacter : @2lr sur twitter et instagram mais il recommande surtout jean@kimaventures.com

10 réflexions sur “#5 – Jean de la Rochebrochard – L’ancien cancre devenu VC qui va vous aider à maîtriser votre vie

  1. ArthurM

    Super épisode et supers recos de livres ! Si vous pourriez refaire un épisode où vous réexpliquez les livres qui vous ont aidés aussi au début, cela serait d’une grande aide pour beaucoup d’entrepreneurs comme moi.

    J’ai été bluffé par Jean que j’ai trouvé à la fois inspirant et humble. C’est un beau modèle de réussite à mettre en avant ! Je vais vous poster un avis sur itunes, continuez !

    J'aime

  2. Michaël

    Bonjour Pauline,

    J’ai parcouru ton blog, il est très intéressant ! La partie sur les mentors dans ta bio a soulevé des interrogations :
    Beaucoup de personnes parles de mentor de la relation qu’ils entretiennent avec lui. Cependant je me suis toujours interrogé sur l’aspect pragmatique de la chose :
    – Comment définit-on son mentor ?
    – Quelles types de relations unissent un Mentor et son «disciple » ?
    – Un mentor est-il une personne accessible avec qui l’on échange régulièrement ? Ou cela peut-être uniquement un personne qui nous motive ?
    Félicitations pour tes initiatives,
    Courage pour la suite,

    Michaël

    J'aime

    1. Pauline Laigneau

      Salut Michaël,

      Merci beaucoup pour ta question… pas simple d’y répondre mais je vais te donner mon avis perso, chacun pourra se forger sa conviction en fonction de ses besoins.

      Deux types de mentors pour moi : les mentors « métiers » et les mentors « vie ». Je vais essayer de répondre à ta question dans les deux cas de figure.

      1/ Le mentor métier
      – C’est un expert dans ton domaine d’activité, il va te faire gagner un temps précieux parce qu’il connaît ton marché comme sa poche. Typiquement pour moi, ça serait quelqu’un dans le secteur de la joaillerie, soit dans le domaine de la création produit, soit plus généralement au niveau business.
      – Ce type de mentor est très utile au début de ton activité ou dans des moments de changement : il va te faire gagner un temps précieux sur plein de choses où tu perdrais un temps fou à trouver des réponses.
      – Ce type de mentor et particulièrement important si tu ne connaît pas bien le secteur dans lequel tu te lances. On ne le fait pas assez en France, c’est regrettable. Avec Gemmyo, on s’est fait aider dès le début par plusieurs directeurs d’ateliers qui nous ont fait gagner un temps fou. On ne s’invente pas joaillier comme ça.
      – Au niveau des interactions, vous n’avez pas besoin d’être potes, cela peut rester assez professionnel. Ce mentor métier est là pour répondre à tes questions et te faire gagner du temps. A toi de voir comment tu l’incentives à le faire…
      – Si ton sourire en suffit pas (cf. point au dessus), lui donner des parts ou le rémunérer peu faire sens. A toi de voir en fonction de la confiance que tu lui accordes. Tu peux aussi formaliser votre accord : par exemple il te consacre 1/2 journée par semaine les 2 premières années puis c’est dégressif.

      2/ Le mentor de vie
      C’est plus un coach professionnel.
      – Il ne connaît pas forcément ton métier, mais tu admires son parcours et vous partagez des valeurs communes. Par exemple, un amour de la liberté, un équilibre pro-personnel, le sport que sais-je. Mieux vaut partager vos valeurs sinon le mentoring ne fonctionnera pas.
      – C’est ton rôle d’identifier ces valeurs et de lister les personnes qui selon toi pourraient y correspondre… et que tu peux approcher.
      – C’est aussi ton rôle de demander de l’aide. En général elle ne te tombe pas dessus toute seule. Mais tu seras étonnée de voir que les gens que tu admirent sont en général des gens bien 🙂 et qu’ils disent souvent oui.
      – Je te recommande quand même de viser des personnes soit que tu as déjà rencontrées soit à qui ton réseau peut t’introduire. Cela simplifiera la démarche.
      – Au niveau pratique je te conseille plutôt quelqu’un d’un peu plus âgé, qui aura du recul sur sa vie pro et perso et qui aura du temps à te consacrer.
      – Au niveau du rythme cela va varier en fonction de tes besoins. Quand tu seras mal, 1x mois voire plus me semble bien, quand tu iras bien tu pourras espacer. Attention à ne pas tomber dans une relation prof-élève. Le mentor est là pour t’aider à trouver des solutions, pas te dire quoi faire.
      – Personnellement j’ai deux mentors, qui n’ont rien à voir, et cela me plaît d’ailleurs beaucoup. J’essaie d’être aussi honnête avec eux que possible car je sais que c’est comme cela que j’apprends. Souvent on parle de sujets complètement inattendus, qui me font réfléchir à des choses auxquelles je n’aurai pas pensées. Je te conseille de trouver des personnes qui vont te challenger plutôt que de te dire « bravo », tu en tireras beaucoup plus d’enseignements !

      Enfin tu peux aussi estimer qu’écouter des personnes inspirantes ou que tu admires est une sorte de mentoring, c’est d’ailleurs ce que j’essaie de faire avec Crème de la crème. Ce n’est pas aussi personnalisé qu’une approche directe, mais cela permet d’apprendre deux trois trucs quand même 🙂

      J'aime

  3. Margaux

    Bonjour Pauline,
    Je suis tombée par hasard sur tes podcasts en parcourant les nouveautés sur l’appli. Je connaissais la marque Gemmyo, beaucoup de mes copines en sont fans sans m’être jamais intéressée moi même plus que ça. Ce fut une très belle découverte de t’écouter en tant que personne et surtout entrepreneuse. J’ai un frère et un père très écoles supérieures de commerce j’ai donc beaucoup baigné dans cet esprit mais j’ai choisi une toute autre voie qui est la profession d’avocat. C’est pourtant un plaisir d’écouter tous ces parcours d’entrepreneurs. J’ai beaucoup aimé ton portrait. Cela changeait et tu as me semble t il beaucoup de choses à nous faire découvrir et partager. N’aies pas peur d’être trop longue! Je suis un peu restée sur ma faim sur le dernier épisode peut être parce que le domaine m’etait moins accessible.
    Et aujourd’hui je t’écris tout simplement pour te dire qu’il me tarde le prochain épisode. Ça y est je suis en manque de ta voix.

    J'aime

    1. Pauline Laigneau

      Bonjour Margaux, merci infiniment pour ce mot ! Je suis très touchée et vraiment ravie qu’Itunes ait permis cette mise en relation 🙂 Sois rassurée le prochain épisode sort demain… et sera dans un domaine moins technique que celui de Jean ! Merci pour ton soutien et à bientôt peut-être !

      J'aime

  4. Ping : # 8 – Fred Mazzella, fondateur de BlaBlaCar, le geek devenu star des entrepreneurs – Crème de la Crème

  5. Ping : #10 – Mes réponses à vos questions : choisir un mentor, rituels de vie, et livres à lire – Crème de la Crème

  6. Ping : #10 – Mes réponses à vos questions : choisir un mentor, rituels de vie, et livres à lire – Intranet La Batisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s